[SucRé]: Crumble de pommes-mirabelles et dés de citron

Chaque année, quant l’automne pointe son nez, un week-end en Normandie s’impose. En plus de profiter des couleurs sur les arbres qui s’installent, sa « route des fruits » le long de la Seine, à quelques kilomètres de Rouen, sur la route du Havre, et plus précisément au Mesnil-sous-Jumièges, est un rendez-vous incontournable. Quoi de mieux que de se fournir directement chez les producteurs locaux?! La qualité des produits proposés, l’accueil chaleureux des maîtres des lieux a fait de la Maison CREVEL mon adresse fétiche. Pour les trouver, c’est ici.

Je me suis donc procurée des Cox Orange et des Reines de Reinettes. Pour les Boskoop, il faudra attendre encore un peu… Avec ces belles pommes, rien de tel qu’un bon crumble, associé à quelques mirabelles et du citron. Ce dernier ingrédient apporte une note acide et allège le dessert. Du coup, il est possible d’en reprendre plusieurs fois 😉

DSC_0198

Ingrédients pour 8 personnes: 6 pommes / 400gr de mirabelles / 1 citron non traité / 40 gr de sucre roux / 170 gr de beurre demi-sel (150 gr pour le crumble et 20gr pour la cuisson des fruits)  / 150 gr de farine / 150 gr de sucre

Recette:

  • Pelez les pommes et les couper en 8, puis chaque quartier en 2
  • Dénoyauter les mirabelles et les couper en 2
  • Laver le citron non traité et le couper en 2. Réserver la moitié et tailler l’autre moitié en petits dés d’1 demi centimètre
  • Faire fondre les 20grs de beurre dans un fait-tout et y verser les pommes, les mirabelles et les dés de citron (il va ainsi confire légèrement) et faites cuir à feu doux 10 minutes. Ajouter 40 gr de sucre roux.
  • Pendant que les fruits cuisent, mélanger les 150gr de beurre pommade avec la farine et le sucre et ajouter le jus du 1/2 citron restant. Etaler cette préparation sur un papier sulfurisé avec une spatule sur une couche d’un 1/2 centimètre et réserver.
  • Déposer les fruits cuits dans un moule et y retourner par dessus la pâte. Retrier le papier sulfurisé et enfourner pour 30 minutes à 180°C.

A manger tiède avec une boule de glace à la vanille ou sans accompagnement, c’est aussi très bon!

Publicités

[SucRé]: Moelleux au chocolat noir et crème anglaise au thé

Toujours dans le cadre de mon atelier cuisine chez Zwilling, voici le dessert… un classique, certes, mais ENFIN, je sais faire de vrais moelleux comme je les aime: ferme mais au cœur coulant! Miam! Cet atelier m’a également à devenir une pro de la crème anglaise.

80961239726633

Ingrédients pour 6 personnes : 200 gr de chocolat noir à 70%, 150 gr de beurre, 80 gr de farine, 10 œufs, 150 gr de sucre, 1/2 litre de lait, 10 gr de thé

Recette:

Pour les moelleux:
– Préchauffer le four à 230°C
– Faire fondre le beurre et le chocolat ensemble au bain marie. Une fois fondus, laisser refroidir quelques minutes.
– Blanchir 5 œufs avec 75 gr de sucre au batteur. Faire doubler le volume avant d’y ajouter la farine.
– Continuer à mélanger environ 8 à 10 minutes.
– Chemiser les moules avec du beurre et de la farine et les remplir.

Pour la crème anglaise:
– Blanchir 5 jaunes d’œufs avec le sucre au fouet.
– Faire chauffer le lait et infuser le thé 5 minutes
– Filtrer le lait et le verser chaud sur les jaunes tout en mélangeant en même temps.
– Laver la casserole et y remettre ensuite le mélange sur un feu doux et cuire la crème jusqu’à épaississement. Mélanger en effectuant des 8 avec la spatule pendant 15 à 20 minutes.
– Cuire les moelleux au four à 230°C pendant 3-4 minutes puis baisser à 180°C de nouveau 3-4 minutes. Les moelleux sont prêts une fois que les côtés sont cuits et le cœur est encore coulant.
– Dresser les assiettes

Vous avez aussi la possibilité d’ajouter une bille de glace au milieu du moelleux (faire cuire à 300°C).

Bonne dégustation les Chocoladdict!

[SucRé]: Financiers aux amandes

Le week-end est toujours propice aux confections de petites gourmandises… Faire des miniatures, en quantité raisonnable, permet de prolonger le plaisir tout le we, voir jusqu’au début de semaine si on ne les a pas tous mangé d’ici le dimanche soir… Ce we donc, j’ai opté pour une recette de financiers aux amandes: très bonne, rapide et efficace, bref tout ce que j’aime!

80961240836187

Ingrédients pour 6 personnes :  90 gr de poudre d’amandes/ 150 gr de sucre glace/ 60 gr de farine/ 4 blancs d’œufs/ 100 gr de beurre/ 1 pincée de sel

Recette:

– Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6-7).
– Faire fondre le beurre et laisser refroidir.
– Dans un saladier, mélanger la farine tamisée, la poudre d’amandes, le sucre glace et 1 pincée de sel.
– Ajouter les blancs d’œufs un à un en remuant à la cuillère en bois. Sans cesser de remuer, ajouter le beurre fondu.
– Verser la préparation dans des moules beurrés et farinés, aux 3/4. Baisser le four à 180°C (thermostat 6) et enfourner pour 15 min.

Une fois cuits, démouler les financiers et les laisser refroidir sur une grille.

Avec un petit café ou pour un goûter, ils sont irrésistibles!

[SucRé]: Confiture de mirabelles

L’été se fait chaque jour un peu plus oublier….malheureusement…mais les fruits de fin de saison nous réjouissent, ça oui! Les mirabelles sont de sortie et j’ai dû répondre à une « commande » exigence express de mon cher et tendre quant à faire de la confiture, souvenir sucré de l’été qui nous réconfortera sans aucun doute lors des futures journées hivernales… Cette recette est simple, sans association de goût particulier car j’aime la cuisine simple mais raffinée et qui révèle les goûts. Voici donc la recette, mais celle-ci est bien sûr adaptable à tout fruit!

Confiture de Mirabelle

Pour 8 pots de confitures: 2 kgs de mirabelles/  1kg700gr de sucre spécial confiture/ 1 citron jaune

Recette:

– Stériliser les pots à confiture et leurs couvercles en les plongeant dans de l’eau bouillante environ 15 minutes et les faire sécher à l’envers sur un torchon propre.

– Laver rapidement vos mirabelles et coupez les en 2 afin de retirer le noyau.

– Dans une bassine à confiture (ou autre récipient), versez les mirabelles et couvrez-les de tout le sucre.

– Pressez le citron et l’ajouter aux fruits. Bien mélanger et recouvrir d’un film alimentaire sur les fruits.

– Laisser reposer 1 nuit au réfrigérateur (dans l’idéal) en remuant régulièrement afin que le fruit puisse dégorger de son jus et que le sucre imprègne bien les fruits.

– Le lendemain, porter à ébullition les fruits et conter 10 minutes de cuisson à partir de l’ébullition. Vous pouvez mixer légèrement les fruits avec votre robot à tête plongeante afin de réduire les morceaux tout en laissant quelques uns.

– Pour vérifier la bonne tenue de votre confiture, prendre une assiette et y déposer quelques gouttes au centre. Pencher l’assiette: si la confiture s’arrête aux 3/4 de l’assiette, c’est qu’elle est cuite! Sinon, poursuivez encore quelques instants.

– Remplir vos pots à ras bord et bien serrer les couvercles et les retourner. Pourquoi? J’ai pu trouver la réponses ici : lorsque la confiture encore chaude est dans le pot, cette chaleur provoque une dilatation de l’air qui se trouve au dessus, le fait de visser le couvercle emprisonne cet air dilaté, cela a pour effet au refroidissement (rétractation de l’air) de créer une aspiration sur le couvercle (style ventouse) le couvercle est donc hermétique.

A déguster le matin, sur une tartine de pain grillée ou au goûter, avec une part de gâteau au yaourt par exemple! 🙂

[SucRé]: Tarte aux quetsches

Elles sont de saison et j’ai entendu leur appel, samedi sur le marché. Elles étaient belles et le week-end aidant, j’avais envie de prendre le temps pour une tarte aux quetsches. Je me suis inspirée de la recette de Mercotte mais je l’ai simplifiée, novice en cuisine que je suis et avec les ingrédients à ma disposition dans mes placards… Voici donc ma recette:

photo

Pour 6 personnes : 350g de pâte sablée, 250g de quetsches coupées en deux et dénoyautées,  60g de poudre d’amande.

La royale (une sorte de flan) : 50g d’œuf soit 1 œuf moyen, 40g de sucre semoule, 10g de maïzena, 70ml de lait entier et 55ml de crème fraîche. Blanchir légèrement au fouet  l’œuf avec le sucre et la maïzena (que vous aurez dilué dans une cuillère à soupe d’eau froide au préalable pour éviter les grumeaux), ajoutez le lait et la crème, mélangez.

Dans un plat à tarte de 26cm, disposez la pâte sablée sur sa feuille de cuisson et piquez le fond avec une fourchette. Préchauffez votre four à 180° et enfournez 15 min (l’idéal est de cuire cette pâte à l’aide de billes spéciales afin que la pâte ne lève pas lors de la cuisson). Répartissez les 60g de poudre d’amande au fond de la tarte puis recouvrez-la avec les quetsches.

Versez dessus la royale et enfournez à nouveau pendant 40 min (plus ou moins selon votre four). Sortez la tarte du four et laissez refroidir dans son moule. Démoulez-la sur un plat à tarte et à vos cuillères!

[SucRé] Chocolat addict

Il y a bien un gâteau sur lequel je suis un peu exigeante, c’est le gâteau au chocolat. Il faut qu’il soit bien moelleux mais surtout bien chocolaté et beurré! Miam! C’est, bien sûr, très subjectif mais voici une recette, qui me vient de ma belle-sœur et qui est désormais un grand classique chez nous.
DSC_0017
Pour 6 à 8 personnes:
– 4 œufs
– 170 gr de sucre glace
– 60 gr de farine
– 200 gr de chocolat noir
– 180 gr de beurre

– Sortez les œufs du réfrigérateur bien avant de commencer. Pour les œufs, environ 2h et pour le beurre, environ 1h. Cette étape est importante si vous ne souhaitez pas que le gâteau soit « brûlé » sur les côtés à la cuisson.

– Préchauffer votre four à 200 °C environ 15 min.
– Battre les 4 blancs en neige et les réserver.
– Mélanger les 4 jaunes d’œufs avec le sucre glace et la farine
– Faire fondre le chocolat et le beurre et les ajouter au mélange jaunes/sucre/farine
– Ajouter les blancs en neige. Commencer par 1 grosse cuillère à soupe en mélangeant délicatement par le dessous de la préparation pour ne pas casser les blancs puis ajouter le reste des blancs, toujours en mélangeant délicatement, par le dessous. La préparation restera ainsi bien aérée.
– Beurrer un moule et y verser la préparation
– Enfourner à mi-hauteur et baisser la température à 150°C. Faire cuire environ 40 min (tout dépend de votre four).
DSC_0021

– Laisser refroidir le gâteau dans le moule 10 min puis le retourner sur une grille.

Craquant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur, il fera le bonheur de toute la famille!

[ParEnthEse GouRmaNde] Amorino ou comment ne pas craquer

Ces derniers jours ont été chauds, vous ne me contredirez pas, j’en suis sûre! On en profite pour se balader, vivre un peu dehors et notre excursion d’un soir la semaine dernière s’est portée vers Montmartre. Nous avons vécu à côté de ce quartier quelques années et nous prenons toujours plaisir à retrouver ses pavés.
La station de métro Abbesses est une véritable aventure. Arès avoir gravi les « milliers » de marche pour sortir du métro et avant de monter les centaines de marches pour rejoindre le Sacré Cœur, une pause s’impose. Il faut reprendre des forces, oui, mais n’importe où!
DSC_0008
Un peu à droite, en sortant de la station, vous trouverez Amorino. Qui ne connaît pas ce glacier dont la réputation n’est plus à faire?! Des parfums simples et sûrs, une jolie présentation que l’on souhaiterait éternelle mais la chaleur et notre gourmandise en ont raison.
J’aime les valeurs sûres et les parfums framboise et chocolat m’appellent…

Et vous, quels sont vos parfums préférés?